La maîtrise du français comme facteur de réussite à l’université15/05/2020

Pour le Pr Khalid Jaafar, l’intégration réussie des nouveaux étudiants à l’université d’Oujda passe par une bonne maîtrise du français. Sa collaboration avec les Pr Jean-Marc Defays et Laurence Wéry de l’université de Liège tente d’y remédier en formant une nouvelle génération de professeurs à la didactique du français.

Depuis la réforme de l’éducation nationale dans les années 80 et l’arabisation de l’enseignement primaire et secondaire, les universités marocaines sont confrontées à un public de nouveaux étudiants en peine de basculer dans un enseignement en langue française. En proposant aux nouvelles recrues une mise à niveau en français, l’université facilite leur intégration et augmente leurs chances de réussite. 

Les professeurs Jaafar (U-Oujda), Wéry et Defays (ULg) contribuent à ce vaste chantier en créant à l’université d’Oujda une offre de formation à la didactique du Français Langue Étrangère (FLE) pour les enseignants des universités. A travers des séminaires interactifs, les enseignants acquièrent de nouvelles compétences en communication et s’initient aux innovations pédagogiques. 

Depuis le démarrage de cette collaboration en 2018, une quarantaine d’enseignants ont été formés entre l’Université d’Oujda et le Centre régional des métiers et de la formation (CRMF). En parallèle, trois enseignants et deux doctorants marocains ont pu bénéficier de stages de recherche à l’université de Liège.

Alors que les certificats des premiers bénéficiaires de cette apprentissage sont en cours de signature, nos formateurs préparent d’autres modules au profit, cette fois-ci, des étudiants de la Faculté des Sciences de l’Education de Rabat. Des renforts bien utiles pour les équipes pédagogiques qui devront mettre en place l’année fondatrice que le gouvernement marocain a décidé de créer en début de bachelor. Son objectif est de remédier aux lacunes disciplinaires et linguistiques du bachelier, de redéfinir son orientation et d’assurer une meilleure transition entre le secondaire et le supérieur. 

Ce projet inscrit dans le programme de travail 2018/2022 de la 7ème Commission mixte permanente entre Wallonie­-Bruxelles et le Royaume du Maroc est une belle contribution à la Francophonie! 

Retrouvez juste au-dessus la capsule de confinement de Monsieur Khalid Jaafar, Professeur et Directeur de l’équipe de Recherche Linguistique, didactique et communication à l’Université Mohammed Ier d’Oujda et l’un des deux porteurs de projet.